Accueil
>
Blog
>
Les aides à la rénovation pour votre résidence secondaire en 2023 
Lecture : 
 min

Les aides à la rénovation pour votre résidence secondaire en 2023 

Ecrit par 
Sasha
.
Mis à jour le 
05/10/2023

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire, vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique et vous désirez être accompagné financièrement ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les aides financières pour la rénovation de votre maison secondaire en 2023 ! 

Pourquoi rénover sa résidence secondaire ? 

Oui, votre maison secondaire est moins occupée à l’année. Mais son entretien reste une de vos priorités ! En rénovant votre bien, vous maximisez le confort de votre maison pour vous y sentir bien le temps des vacances ou d’un week-end prolongé. 

Le saviez-vous ? Rénover sa résidence secondaire répond aux mêmes besoins que la rénovation énergétique de sa résidence principale : 

  • L’amélioration de votre confort : été comme hiver, profitez d’une température adaptée à vos besoins 
  • L’économie d’énergie : jusqu’à 80% d’économie d’énergie 
  • L’engagement citoyen et en finir avec les passoires thermiques 
  • La valorisation verte de votre bien immobilier 
  • Ne pas être impacté par la réglementation sur les étiquettes énergétiques G ou F. 

Concrètement, quelles sont les aides à la rénovation pour les résidences secondaires en 2023 ?

On entend principalement parler des aides à destination des résidences principales pour les propriétaires occupants ou bailleur, pour les copropriétés ou les locataires… Mais rassurez-vous, il existe bien des aides financières tels que maprimerenov pour la rénovation énergétique des résidences secondaires ! 

⚠️ Bon à savoir : un professionnel du bâtiment peut être certifié sur certains postes de travaux et d’autres non. Il faut bien qu’il soit certifié sur le poste de travaux qui sera réalisé ! Par exemple, si le professionnel est certifié sur l’isolation des murs par l’extérieur et pas par l’intérieur alors il peut réaliser uniquement l’isolation de vos murs par l’extérieur. 

/

Plafond (HT)

Très modestes

Modestes

Intermédiaires

Aisés

2 sauts de classe

40000 

80 % 

60 % (HT) 

45 % (HT) 

30 % (HT) 

3 sauts de classe 

55000 

50 % (HT) 

35 % (HT) 

4 sauts de classe ou plus 

70000 

Bonification "sortie de passoire"

10 %

Ecrêtement TTC

100%

80%

60%

40%

Maprimerénov’ pour la rénovation d'une résidence secondaire (anciennement CITE le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique) :

Pour les résidences secondaires : dans ce cas de figure, les résidences secondaires ne sont généralement pas éligibles à cette aide. Cependant, il peut y avoir des exceptions en fonction de l'évolution de la législation ! Consultez régulièrement le site officiel de MaprimeRénov pour les mises à jour concernant les éventuelles modifications à ce programme.

Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) :

pour la rénovation des résidences secondaires : ce sont des primes proposées par les distributeurs d’énergie pour encourager et accompagner les particuliers à réduire leur consommation d’énergie dans leur logement. Ces primes sont réservées exclusivement à la rénovation énergétique. Votre résidence secondaire peut en bénéficier, sous les mêmes conditions que les résidences principales.

Les fournisseurs d'énergie ont l'obligation d'offrir des aides aux consommateurs pour les travaux de rénovation énergétique, y compris des diagnostics. Dans le cadre des Certificats d'Économies d'Énergie CEE, les actions qui peuvent être prises en compte incluent :

  • Le remplacement d'une chaudière existante par un système de chauffage plus efficace et moins gourmand en énergie ;
  • L'installation d'un chauffe-eau solaire ou d'un ballon thermodynamique ;
  • L'amélioration de l'isolation des murs et des combles ;
  • Le remplacement des fenêtres à simple vitrage par des fenêtres à double vitrage." 
  • L’éco-prêt à taux 0
  • pour la rénovation des résidences secondaires : c’est un prêt bancaire sans intérêts pouvant aller jusqu’au montant maximal de 50 000€. Cependant, la rénovation de votre résidence secondaire n’est pas éligible aux conditions de cet éco-prêt à taux 0. Il faut impérativement respecter la condition d’occuper le logement à rénover à titre de résidence principale. 
  • La TVA à taux réduit à 5,5% au lieu des 20%
  • initialement prévu pour la rénovation énergétique : elle est valable sur vos travaux de rénovation énergétique et les travaux induits. Et pour plus de facilité, elle s’applique directement sur vos devis ! Le taux peut également être réduit à 10%.
    Bon à savoir : cette réduction concerne plus particulièrement l’équipement et l’installation du matériel de rénovation énergétique. Attention, vous ne pouvez pas en bénéficier si vous achetez le matériel vous-même ou si vous réalisez la pose par vos propres moyens. 

L’exonération de la taxe foncière

Sur la rénovation énergétique de votre résidence secondaire : le site officiel impôts.gouv.fr explique que l’exonération temporaire de taxe foncière est applicable pendant les deux années qui suivent la réalisation définitive des travaux de rénovation de votre résidence principale ou secondaire. Pour en bénéficier, il faut directement s’adresser au service des impôts.

Les aides locales pour la rénovation des résidences secondaires

il existe des aides par territoire selon les collectivités locales. Aides régionales, départementales ou communales, des équipes de conseil sont là pour vous informer et vous accompagner ! Sinon, rendez-vous sur le site de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (Anil). Il vous suffira de renseigner votre localité dans la catégorie « Rénovation et équipements énergétiques ».

Quelles sont les conditions pour obtenir les aides financières sur les travaux de rénovation énergétique de ma résidence secondaire ? 

Nous vous présentons les conditions d'obtention d'aides financières pour chaque type de subvention :  

La prime énergie CEE (Certificats d’Economie d’Energie) : les mêmes conditions pour votre résidence principale

  • Votre résidence doit être située en France métropolitaine.
  • Construit depuis plus de 2 ans.
  • Les travaux réalisés doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du bien
  • Ils doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) 
  • L’ensemble des caractéristiques des matériaux et des équipements utilisés répondent aux normes exigées.
  • Dans le cas d’une rénovation globale, la visite d’un bureau de contrôle est mandatée pour vérifier l’état initial du projet avant de commencer les travaux, puis l’état final du projet une fois les travaux réalisés (COFRAC). 

La TVA à 5,5% 

  • Votre résidence doit être située en France métropolitaine.
  • Elle doit avoir été Construite depuis plus de 2 ans.
  • Taux réduit applicable sur tous les équipements et leur installation, dans le cadre d’une rénovation énergétique, mentionné à l’article 18 bis de l’annexe IV au CGI. 
  • Ce taux réduit s’applique aussi aux travaux induits (définis dans l’instruction fiscale suivante : BOI-TVA-LIQ-30-20-95) 
  • Exemple de travaux : le remplacement de certaines tuiles pour assurer l’étanchéité de la toiture à la suite de travaux d’isolation ; les travaux de plomberie, d’électricité, de peinture... à la suite de travaux d’isolation des murs par l’intérieur ; l’installation d’une ventilation ; l’installation d’une pompe à chaleur ; l’installation d’une chaudière à très haute performante énergétique, etc. 

L’exonération de la taxe foncière

En 2023, l'exonération de la taxe foncière figure parmi les aides disponibles pour la rénovation d'une résidence secondaire. A noter que :

  • cette aide est spécifiquement destinée à des travaux d'amélioration énergétique sur des biens immobiliers construits avant le 1er janvier 1989.
  • Cette aide temporaire peut couvrir 50% ou 100% du montant total de la taxe foncière, en fonction des politiques des collectivités territoriales.

Pour bénéficier de cette aide dans le cadre de la rénovation énergétique d'une résidence secondaire, il faudrait  :

  • soumettre une demande au service des impôts associé à votre propriété.
  • effectuer des travaux d'économie d'énergie dépassants un coût de 10 000 €, hors frais de main-d'œuvre, pour que L'exonération, qui dure 3 ans, soit accordée.
  • La résidence soit située dans les communes où une exonération a été votée par la commune. 

Les aides locales pour les travaux de rénovation d'une maison secondaire

Sur le territoire, vous pouvez trouver des centaines d'aides disponibles. Selon votre localité, les critères d'éligibilité et les montants varient. Pour obtenir des informations détaillées concernant les travaux de rénovation de votre résidence secondaire, n'hésitez pas à consulter des ressources fiables comme le site de l'ANIL.

Comment identifier les aides locales disponibles dans votre localité ?

Vous pouvez trouver toutes les aides régionales et départementales sur le site de l'Agence Nationale pour l'Information sur le Logement (ANIL). Voici comment procéder :

  • Indiquez votre localité
  • Choisissez la catégorie 'Rénovation et équipements énergétiques'
  • Vous recevrez une liste de toutes les aides disponibles dans votre commune. Les critères d'éligibilité sont toujours précisés, et les résidences secondaires peuvent souvent en bénéficier.

Le site de l'ANIL vous donne un aperçu des aides locales possibles. Cependant, il est préférable de contacter directement votre collectivité territoriale ou votre Conseil Général pour obtenir des informations plus spécifiques.

Ingénieur thermicien lors d'un audit énergétique
Vous souhaitez rénover votre logement ?
Contactez-nous !

Quel est le montant de mes primes éligibles à la rénovation de ma résidence secondaire en 2023 ? 

Pour la prime CEE sur la rénovation de votre maison de vacances, les montants sont les mêmes que pour une résidence principale. La prime CEE en plus de votre catégorie de revenus ainsi que de la zone géographique du bien elle dépend de plusieurs critères : 

La nature des travaux effectués pour obtenir les primes énergie CEE :

aujourd’hui il existe deux type de « forfaits »

La rénovation globale :

On parle d'une rénovation globale lorsqu'au moins deux travaux sont réalisés dans deux catégories différentes. Par exemple si vous isolez une toiture et remplacez votre chaudière au gaz par une pompe à chaleur et si vous réalisez plus de 55% d’économie d’énergie, cela signifie que vous avez fais une rénovation globale.

En poste par poste :

Si vous souhaitez étaler vos travaux dans le temps (prime calculée en fonction de l’économie d’énergie générée par chaque poste de travaux et non dans la globalité) 

  • Concernant les travaux en poste par poste, les travaux peuvent concerner l'isolation du logement pour réduire les pertes de chaleur, ou l'amélioration du système de chauffage. Voici quelques exemples de travaux d'efficacité énergétique qui peuvent être éligibles à certaines aides :
  • Isolation d'un plancher
  • Isolation des murs de l'extérieur
  • Isolation des murs de l'intérieur
  • Isolation des fenêtres
  • Isolation de la toiture,
  • Installation d'un chauffe-eau solaire
  • Installation d'une pompe à chaleur (air-air, air-eau, eau-eau, sol-eau)
  • Installation d'une chaudière biomasse
  • Isolation des combles ;
  • Installation d'une chaudière à très haute performance énergétique (THPE) ;
  • Raccordement du logement à un réseau de chaleur ;
  • Installation d'un système solaire combiné ;
  • Installation de radiateurs à eau basse température (ou chauffage au sol de même type) ;
  • Installation d'une VMC à flux hygroréglable.
  • Pour déterminer quels travaux de rénovation entreprendre en priorité sur votre résidence secondaire, envisagez de faire réaliser un audit énergétique du logement par un professionnel labellisé RGE. Ce professionnel sera en mesure de vous conseiller sur les travaux qui auront le plus grand impact sur l'efficacité énergétique de votre maison. 

Pour en savoir plus concernant le calcul de la prime CEE, nous avons détaillé toutes les informations sur l’article Quelles sont les primes CEE pour une rénovation globale ? 

🔎 Bon à savoir : l’ensemble des primes sont cumulables ! 

Accompagnement Ithaque : Les étapes clés pour une rénovation réussie de votre résidence secondaire

Après un audit énergétique approfondie réalisé par nos ingénieurs thermicien, nous serons en mesure de vous accompagner de A à Z ou aller récupérer les aides auxquels vous êtes éligible, et pour cela nous procédons par étape :

  • 1ère étape : De notre côté, nous relisons les devis pour vérifier leur conformité technique et administrative, nous vérifions également la justification des prix et la cohérence des travaux avec ce qui a été préconisé dans l’audit énergétique. 
  • 2ème étape : Nous générons des documents administratifs essentiels au dépôt de votre dossier pour la demande de prime. Une fois ses documents signés par vos soins, nous nous chargeons du montage de votre dossier auprès des organisations dédiées. Nous vous informons du suivi de votre dossier dans la durée. Il se peut qu’il y ait quelques aller et retour en fonction de votre demande et si le projet nécessite la visite d’un bureau de contrôle (COFRAC). 
  • 3ème étape : votre dossier est validé, vous pouvez commencer vos travaux ! 
  • 4ème étape : vous avez une date estimée de fin de travaux avec vos factures finales. Nous pouvons passer à la clôture de votre dossier pour recevoir vos primes ! Nous vérifions les factures finales et la cohérence avec vos devis signés à l’état initial. Nous générons des documents administratifs essentiels à la clôture de votre dossier à signer. Votre dossier est étudié par les organismes où nous avons déposé votre demande. Il se peut qu’il y ait quelques aller et retour en fonction de votre demande et si le projet nécessite la visite d’un bureau de contrôle (COFRAC). 
  • 5ème étape : votre dossier est validé, vous recevrez directement votre prime par virement ! 
  • 6ème étape : profitez du confort thermique de votre maison secondaire le temps des vacances ou d’un week-end prolongé.

Ithaque vous accompagne dans l’obtention de vos primes pour la rénovation de votre résidence secondaire

Une fois votre audit énergétique réalisé, on vous donne une estimation des aides financières éligibles selon votre projet de rénovation. 

Vous avez également l’opportunité de prendre rendez-vous téléphonique avec la personne chargée des aides pour échanger sur le détail du processus, répondre à vos questions sur les aides et votre projet de rénovation et confirmer que vous souhaitez bénéficier de l’accompagnement d’Ithaque sur la gestion de votre dossier pour vos demandes de primes. 

Autres articles recommandés :

Vous voulez en savoir plus ?

Foire à Questions - FAQ

Par quoi commencer pour réaliser la rénovation énergétique de ma résidence secondaire en 2023 ?

La première étape fondamentale à la rénovation énergétique est de réaliser un audit énergétique ! Cet audit est précieux pour connaître le moindre détail thermique de votre bien. En effet, l’audit énergétique est un diagnostic permettant d’établir la performance thermique d’un logement. Pour ce faire, la maison est passée au crible : isolation de la toiture et des murs, système de chauffage, habitudes de consommation, état de la ventilation, etc.

Comment trouver un artisan certifié RGE pour les travaux de rénovation énergétique ?

Votre projet se concrétise mais vous ne savez pas vers qui vous tourner pour réaliser vos travaux de rénovation ? Rendez-vous sur L’annuaire des professionnels du bâtiment sur France Rénov. Renseignez votre code postal, le rayon de distance avec les entreprises à contacter et le type de travaux à réaliser. Le site recensera tous les professionnels autour de vous ! Chez Ithaque, vous proposons également de vous mettre en relation avec des professionnels du bâtiment qui ont l’habitude de travailler sur des chantier de rénovation énergétique.

Quand est-ce que je perçois mes primes à la rénovation énergétique ?

Les primes à la rénovation énergétique sont perçues une fois vos travaux réalisés et vos dossiers clôturés. Les délais sont parfois longs ! Et pour cause, votre projet est vérifié sous tous les angles pour garantir la performance énergétique réalisée et pour limiter les fraudes.