Accueil
>
Blog
>
Les 5 choses à savoir sur les panneaux isolants rigides avant de lancer ses travaux
Lecture : 
5
 min

Les 5 choses à savoir sur les panneaux isolants rigides avant de lancer ses travaux

Ecrit par 
Robin Steiger
.
Mis à jour le 
25/07/2023
Articles annexes

Vous souhaitez commencer des travaux pour renforcer l’isolation de votre maison ? Le panneau isolant rigide pourrait bien être le produit qu’il vous faut ! Comme leur nom l’indique et contrairement aux isolants flexibles, les panneaux rigides ne plient pas et restent donc bien droits : selon la nature de vos travaux, cela peut être un avantage de taille.

Quelles sont les caractéristiques des panneaux isolants rigides ? Quels matériaux privilégier ? À quel prix ? Face à la quantité de détails, il est souvent difficile de s’y retrouver… C’est pourquoi Ithaque vous livre les cinq choses essentielles à savoir pour démarrer vos travaux d’isolation en toute confiance avec des panneaux rigides.

1 - Quels sont les avantages d’un panneau isolant rigide ?

Les panneaux isolants rigides cumulent trois avantages, qui en font un produit de qualité :

  • Ils sont faciles à poser et à travailler. Les panneaux peuvent être aisément découpés sur mesure pour une installation rapide et facilitée ;
  • Ils sont polyvalents. Un panneau rigide est tout aussi adapté à l’isolation d’un mur que du sol ou de la toiture. En plus d’être adapté à l’isolation thermique, ce type de panneau est également un isolant acoustique efficace.
  • Ils sont performants. Bien que la valeur d’isolation varie en fonction du matériau utilisé (fibre de bois, synthétique, laine de verre ou de roche, etc.) et de l’emploi qui en est fait, les panneaux rigides ont des propriétés qui en font d’excellents isolants.

2 - Quels matériaux choisir pour ses panneaux isolants ?

Un large choix de matériaux est disponible sous la forme de panneaux isolants rigides. Chacun a ses spécificités, dont les avantages dépendent de la nature des travaux envisagés. Trois catégories se distinguent :

Les panneaux isolants en laine minérale : laine de roche et laine de verre

La laine de verre est un des matériaux les plus populaires en raison de son prix modéré et de sa souplesse. Les panneaux en laine de verre sont en effet semi-rigides : ils se posent donc facilement même dans les coins difficiles. De plus, cela permet à l’isolant d’éviter la formation d’un pont thermique, source importante des pertes de chaleur.

Tout comme pour la laine de verre, un panneau en laine de roche est semi-rigide. C’est un matériau de choix, car en plus d’être abordable et de durer dans le temps (plus de soixante-dix ans), la laine de roche constitue un excellent isolant acoustique.

Les panneaux isolants synthétiques

Attention, ces isolants gèrent très mal les transferts de vapeur d'eau entre l'intérieur du logement, le mur et l'extérieur.

Les conséquences d’un mauvais transfert de vapeur d’eau peuvent être multiples, déstabilisation de l’équilibre hydrique du mur (problèmes de structures), remontées capillaires importantes, condensation dans le mur ou entre le mur et l’isolant (et donc apparition de moisissure, pourrissement des éléments en bois comme les poutres).

C’est pourquoi, les panneaux isolants synthétiques ne sont pas du tout adaptés dans des logements anciens (construction avant 1948), mais plutôt conçus pour isoler des bâtiments avec un mode constructif industriel (blocs de béton creux, briques creuses, béton banché, etc.).

Le polyuréthane, souvent abrégé PUR, est un excellent isolant avec une bonne résistance à l’humidité (étanche et imputrescible), mais qui est aussi très fin. Contrairement à la laine de roche, vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’épaisseur pour atteindre un niveau d’isolation idéal.

Le polystyrène expansé (abrégé PSE) est également un choix populaire en raison de son prix abordable et de sa résistance à l’humidité. Souvent utilisées pour l’isolation extérieure des murs, de larges plaques de polystyrène expansé s’avèrent efficaces, mais ce n’est bien sûr pas le seul cas d’usage de ce matériau.

Toutefois, en plus du fait qu'ils ne sont pas adaptés pour le bâtiment ancien, ils possèdent un autre inconvénient de taille : leur fabrication reste polluante, car réalisée à base de produits pétrochimiques. Heureusement, il existe des alternatives écologiques.

Les panneaux isolants écologiques : des matériaux biosourcés

La fibre de bois, parfois appelée laine de bois, régule l’humidité et permet un confort thermique adéquat en été comme en hiver. Elle peut aussi être utilisée pour des panneaux pare-pluie. C’est un matériau populaire, notamment répandu par la marque Steico.

Il existe d’autres panneaux isolants semi-rigides et écologiques en laine de mouton, en chanvre, en laine de coton recyclé, en ouate de cellulose, ou même des panneaux en liège.

3 - Dans quels cas utiliser des panneaux isolants rigides ?

Les panneaux isolants rigides sont polyvalents et peuvent être utilisés dans de multiples cas : les matériaux seront à choisir en fonction de la nature des travaux envisagés.

Pour l’isolation d’un mur, un panneau rigide peut être utilisé, qu’il s’agisse d’une ITI (Isolation Thermique par l’Intérieur) ou d’une ITE (Isolation thermique par l’extérieur). Cela dépend ensuite des spécificités de votre logement . Vous souhaitez un intérieur sain et un isolant qui gère bien l'humidité ? Les panneaux isolants écologiques seront des alliés de choix pour tous les types de bâtiments (anciens et récents).

Si votre priorité est de minimiser la surface perdue, les panneaux isolants synthétiques vous séduiront : attention toutefois à leur mauvais impact environnemental et à leur incompatibilité avec le bâtiment ancien.

Dans le cas où vous rénovez une toiture inclinée par l’intérieur, la laine de verre est souvent choisie en raison de sa facilité de pose. Pour l'intérieur ou pour l'isolation de l'extérieur de la toiture, les panneaux pare-pluie en fibre de bois sont trop peu souvent utilisés, à tort. En effet, ils se posent facilement, jouent un rôle d'étanchéité et surtout augmentent considérablement le confort thermique d'été grâce à leur excellent déphasage thermique.

Pour l’isolation thermique des sols (et notamment ceux des combles), il existe également de nombreux produits. Parmi les options répandues se trouvent les panneaux en liège expansé (écologique), ou le polystyrène extrudé (fort impact environnemental mais faible épaisseur).

4 - Le prix

Les panneaux isolants en laine de verre et en polystyrène expansé sont les moins chers du marché : comptez 15 €/m². Tout comme le polyuréthane, un panneau en laine de roche affiche un prix de 25 €/m². Enfin, pour un panneau d’isolation écologique, il faudra débourser entre 20 € et 30 €/m², selon le type de matériau utilisé.

Si vous utilisez un comparateur en ligne pour votre commande, demandez toujours plusieurs devis afin de bénéficier des meilleurs prix suivant les marques (Steico, Isonat…) et la livraison.

Ingénieur thermicien lors d'un audit énergétique
Vous souhaitez rénover votre logement ?
Contactez-nous !

5 - L’audit énergétique pour choisir le meilleur panneau isolant pour votre maison

Face au nombre conséquent de matériaux et de possibilités de travaux, il est normal d’avoir du mal à s’y retrouver. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un ingénieur thermicien pour qu’il réalise l’audit énergétique de votre logement.

Ce rapport très détaillé intègre toutes les caractéristiques de l’habitation ainsi que vos habitudes de consommation en énergie pour déterminer avec précision les choix de travaux les plus efficaces à mener et des matériaux associés. Vous êtes alors certain de retenir la meilleure option d’isolation thermique et acoustique pour votre maison.

Cela vous évitera également de commettre des erreurs très difficiles à rattraper comme d'utiliser un isolant pétrochimique qui nuirait à votre bâtiment ancien.

De plus, la réalisation d’un audit énergétique permet l’accès à des aides pour financer votre projet de rénovation, qui sont récapitulées dans le rapport final qui vous est rendu : de quoi alléger les factures, en plus de son esprit ! Alors n’attendez plus, contactez Ithaque et laissez-vous guider !

Vous voulez en savoir plus ?

Foire à Questions - FAQ

Quel est le meilleur isolant thermique

Perlite expansée, avec Isolation thermique et acoustique optimales ; Ignifuge et imputrescible ; s’adapte à toutes les surfaces.

Quel matériau pour l’isolation des combles ?

On utilise souvent de la laine de verre ou de la laine de roche pour des questions de budget. Si vous le pouvez, préférez la laine de bois en vrac.

Quel isolant synthétique est le plus performant ?

Polystyrène expansé Il offre une bonne performance thermique ; Il est imputrescible et résiste à l’humidité ; Sa durée de vie est importante ; Il est le plus souvent peu épais ; Son coût est faible.

Comment savoir s’il faut refaire les travaux d'isolation de sa maison ?

Des signaux tels que le ressenti du froid et des factures de chauffage élevées peuvent indiquer un problème d'isolation dans votre logement. Pour déterminer avec précision quelles zones nécessitent une amélioration, il est recommandé de faire réaliser un diagnostic thermique. Ce dernier vous permettra d'identifier les travaux prioritaires à entreprendre.

Update cookies preferences