Rendre son devis conforme aux aides :
le guide

Lors des demandes de primes vous aidant à financer vos travaux de rénovation, les devis qui sont déposés doivent remplir un certain cahier des charges…


Rien de compliqué ! On vous en dit plus :

Un devis avec les bonnes mentions administratives...

Quelle que soit la nature des travaux, l'ensemble des devis doivent présenter les mentions suivantes :
  • Le numéro SIRET de l'entreprise (1)
    Composé de 14 chiffres, souvent en petit en bas de page
  • La date de pré-visite (2)
    Qui correspond à la date de visite préliminaire de l’artisan, avant de vous proposer son devis
  • Une TVA à 5,5% (3)
    Applicable sur tout travaux de rénovation énergétique, ou « indissociablement liés à la rénovation énergétique »
    Plus d’infos ici !
  • La mention RGE (4)
    Souvent prenant la forme d’un logo
  • Le numéro de la qualification RGE (5)
    Garantissant la qualification de l’artisan dans son domaine de travaux
    Vous pouvez vérifier la qualification de votre artisan sur ce site
  • Les références de l’assurance professionnelle (6)
    Nom, adresse et numéro de l’assurance professionnelle

Un devis avec les bonnes mentions techniques...

Les mentions techniques nécessaires pour aller chercher les aides diffèrent en fonction des postes de travaux du devis :

Systèmes de chauffage

Isolation

Un glossaire technique pour comprendre ses devis

Trouver un devis, c'est bien, le comprendre, c'est mieux ! Et bien appréhender les termes qui suivent devrait vous aider...
  • R :

    La résistance thermique R caractérise un isolant par sa capacité à retenir la chaleur. Plus le R est élevé, plus l'isolant est performant

  • Uw :

     Le coefficient de transmission thermique est l'inverse de la résistance thermique. Il représente la capacité d'une surface à laisser transiter la chaleur. Ici, Uw est spécifique aux surfaces vitrées. Plus Uw est élevé, plus la vitre est déperditive.

  • Sw :

     Le facteur de transmission solaire caractérise la capacité d'une surface vitrée à laisser la pièce profiter de la chaleur transmise par l'énergie solaire. Ce facteur est donc particulièrement intéressant pour les zones géographiques connaissant de basses températures et un certain ensoleillement. À l'inverse, on cherchera à le limiter dans des zones chaudes et très ensoleillée (pour plus de confort l'été).

  • Ud :

     Coefficient de transmission thermique spécifique aux portes et surfaces opaques. Plus Ud est élevé, plus la vporte est déperditive.

  • Rendement énergétique :

     Le rendement d’une chaudière correspond à son efficacité énergétique. Il est défini comme le rapport de la quantité d’énergie produite à des fins de chauffage ou de production d’eau chaude et la quantité d’énergie combustible (gaz, fioul, charbon…) utilisée. Hors PAC, ce paramètre est compris entre 0 et 100%.

  • COP :

     Le Coefficient de Performance représente la performance énergétique de la pompe à chaleur fonctionnant en mode chauffage. Il correspond au rapport entre l'énergie utile (chaleur restituée pour le chauffage) et l'énergie consommée (facturée) pour faire fonctionner la pompe à chaleur. Comparable au rendement énergétique, celui-ci peut dépasser 100%.

  • SCOP :

     Là ou le COP peut varier en fonction de la température extérieur (le principe d'une PAC étant d'extraire la chaleur de l'air extérieur), le Coefficient de Performance Saisonnier est une valeur moyennée à l'année, et rend donc mieux compte de la performance réelle sur un an d'une PAC.

Update cookies preferences